Revue de Presse

Le nouveau maire est inquiet

Par 17 mars 2018 juin 7th, 2019 No Comments

Selon le bulletin municipal de mars 2018, l’État a décidé de réorganiser les services de police dans le Val-de-Marne : seul le commissariat de Maisons-Alfort (avenue de la République) resterait ouvert la nuit.
Le nouveau maire craint que cette réorganisation ne s’achève par la fermeture définitive des commissariats d’Alfortville et de Charenton-le-Pont. Lors de la séance du 15 février 2018, le conseil municipal a émis un vœu approuvant cette analyse. Le député de la circonscription a demandé des effectifs supplémentaires au ministre de l’Intérieur.
Source : Bulletin municipal – n° 463 (mars 2018 – pages 3, 4 et 21) diffusé le 17/03/2018

Tous les grandes villes de France manquent de personnel dans leurs commissariats. Ces derniers mois, les médias ont relayé les demandes vraiment justifiées de Grenoble, Amiens, Marseille.
Par contre, Maisons-Alfort est une commune déjà abondamment pourvue en gendarmes (avenue Busteau) et en services de sécurité français ou étrangers (dans les copropriétés avoisinantes). Ce qui provoque dans ces immeubles une « criminalité » dont les victimes sont les citoyens qui font preuve d’esprit critique vis-à-vis des activités délictueuses de ces services (par exemple : pneus avant de ma voiture crevés le 5 mai 2015 ; comptes falsifiés du syndic approuvés en assemblée générale).

Print Friendly, PDF & Email