Non classé

Extrait des nouvelles brèves (problèmes de courrier )

Par 21 février 2022 No Comments

Extrait des nouvelles brèves

(problèmes de courrier)

11/01/2022 : Distribution du courrier à Maisons-Alfort

Mardi 11 janvier 2022, avenue Léon Blum, première distribution du courrier vers 13h45 (deux lettres).
À 15h20, surprise ! Deux lettres supplémentaires ont été déposées dans la boîte aux lettres !
Par le facteur, qui serait passé deux fois ce jour-là ? Par une autre personne qui trie le courrier à la place du facteur, malgré l’article 226-15 du code pénal, et qui n’a pas encore été identifiée jusqu’à présent ?


06/01/2022 : Lettre recommandée avec accusé de réception

Lundi 27 décembre 2021, une lettre recommandée (n° 1A 172 104 5180 5) est envoyée à un organisme officiel. Le destinataire aurait reçu ce courrier le 29 décembre 2021. Mais l’accusé de réception est remis à l’expéditeur le jeudi 6 janvier 2022.
C’est-à-dire neuf jours plus tard. On constate que la distribution du courrier est vraiment bien organisée à Maisons-Alfort !


06/12/2021 : Une lettre recommandée

Dans le Val-de-Marne, les délais postaux sont imprévisibles.
Lundi 15 novembre 2021, une lettre recommandée (n° 1A 188 252 2564 5) est expédiée depuis un bureau de poste du Val-de-Marne. Elle est distribuée à Nanterre (La Défense) le 18 novembre 2021.
L’accusé de réception revient chez l’expéditeur lundi 6 décembre 2021. Soit 18 jours pour franchir une quinzaine de kilomètres.
À Maisons-Alfort, la distribution du courrier relève de règles spéciales. Le délai de distribution peut atteindre trois semaines ou plus !
S’agit-il d’un nouvel exploit des personnes qui (ainsi qu’on l’a constaté le 13 février 2018, le 29 octobre 2019, le 15 novembre 2019, le 7 juillet 2020 et le 20 janvier 2021) possèdent des doubles de clés permettant d’ouvrir la totalité des boîtes aux lettres du n° 6 ?


05/05/2021 : Distribution du courrier à Maisons-Alfort

Mercredi 5 mai 2021, avenue Léon Blum, première distribution du courrier vers 12h40 : une seule lettre, rien d’autre.
À 16h10, surprise ! Un accusé de réception a été déposé dans la boîte aux lettres ; il n’y était pas à 12h40 !
Le facteur serait-il passé deux fois ce jour-là ? Ou bien le facteur serait-il concurrencé par une autre personne, qui trie le courrier malgré l’article 226-15 du code pénal, et qui n’a pas encore été identifiée jusqu’à présent ?


18/03/2021 : Distribution du courrier à Maisons-Alfort

Jeudi 18 mars 2021, avenue Léon Blum, première distribution du courrier vers 11h10 : une lettre.
À 15h20, surprise ! Une autre lettre a été déposée dans la boîte aux lettres !
Le facteur serait-il passé deux fois ce jour-là ? Ou bien le facteur serait-il concurrencé par une autre personne, qui n’a pas encore été identifiée jusqu’à présent ?


20/01/2021 : Une lettre recommandée

Un délai de sept jours paraissant suffisant, une lettre recommandée (n° 1A 191 433 1934 4) est postée depuis le Val-de-Marne (Vitry-sur-Seine) jeudi 14 janvier 2021.
Les documents arrivent à Limoges le 20 janvier 2021, soit la veille de la date limite fixée par le destinataire.
À quelques heures près, la demande aurait été irrecevable. Dans le Val-de-Marne, les délais postaux sont imprévisibles.


04/01/2021 : Distribution du courrier à Maisons-Alfort

Lundi 4 janvier 2021, avenue Léon Blum, première distribution du courrier vers 11h10 : l’accusé de réception d’une lettre qui a été expédiée le 21 décembre 2020 (soit quatorze jours d’écart entre les deux dates).
À 12h25, surprise ! Deux autres documents ont été déposés dans la boîte aux lettres !
Le facteur serait-il passé deux fois ce jour-là ? Ou bien le facteur serait-il concurrencé par une autre personne, qui n’a pas encore été identifiée jusqu’à présent ?


23/11/2020 : Disparition du courrier à Maisons-Alfort

Samedi 21 novembre 2020, avenue Léon Blum, pas de courrier.
Il arrive souvent, trop souvent, que le courrier du samedi soit déposé le lundi suivant, ou même mardi.
Mais, lundi 23 novembre, pas de courrier ; et mardi 24 novembre non plus. Le document n’est pas encore arrivé. Le détournement de courrier est malheureusement une coutume de Maisons-Alfort. Comme plusieurs logements sont contrôlés par le parquet de Créteil, au n° 10 et au n° 14 avenue Léon Blum, le détournement de courrier est encore plus déplaisant.


16/10/2020 : Distribution du courrier à Maisons-Alfort

Vendredi 16 octobre 2020, avenue Léon Blum, première distribution du courrier vers 11h35.
À 15h20, surprise ! Trois lettres supplémentaires ont été déposées dans la boîte aux lettres !
Par le facteur, qui serait passé deux fois ce jour-là ? Par une autre personne qui a réussi à se procurer le courrier selon un procédé non connu pour le moment ?


07/07/2020 : Le courrier disparaît (une fois encore)

À Maisons-Alfort, la distribution du courrier relève de règles spéciales. Le délai de distribution peut atteindre quatre semaines ou plus ! Le courrier peut même ne jamais réapparaître.
Une lettre recommandée est postée le 7 juillet 2020 et remise au destinataire le 10 juillet 2020.
Par contre, l’expéditeur n’a pas reçu l’accusé de réception. Sans doute ne le recevra-t-il jamais, comme cela s’est produit des dizaines de fois par le passé.
À Maisons-Alfort, la commune « où il fait bon vivre », il arrive quatre à cinq fois par an que l’accusé de réception d’une lettre recommandée s’égare dans la nature.


10/01/2020 : Courrier mal distribué

Vendredi 10 janvier 2020, un colis destiné à un habitant de l’immeuble est déposé par erreur dans la boîte aux lettres d’un voisin. Par le facteur ? Par un résident paresseux ?
En apparence, le problème est banal et la solution est simple : déposer le colis devant la porte du destinataire.
Est-ce suffisant dans un tel immeuble ? En raison de la malveillance des résidents, une telle corvée peut s’avérer dangereuse.


15/11/2019 : Distribution du courrier à Maisons-Alfort

À Maisons-Alfort, la distribution du courrier relève de règles spéciales. Le délai de distribution peut atteindre trois semaines ou plus !
Un courrier arrive vendredi 15 novembre 2019. Mais il a été posté à Paris (11ème) le 22 octobre 2019.
Soit 24 jours pour franchir une dizaine de kilomètres.
S’agit-il d’un nouvel exploit des personnes qui (ainsi qu’on l’a constaté le 13 février 2018) possèdent des doubles de clés permettant d’ouvrir la totalité des boîtes aux lettres du n° 6 ?


29/10/2019 : Une lettre recommandée

Lundi 21 octobre 2019, une lettre recommandée est expédiée depuis un bureau de poste du Val-de-Marne. Elle est distribuée à Paris (17ème) le 29 octobre 2019.
Soit 8 jours pour franchir une quinzaine de kilomètres.


24/01/2019 : Distribution du courrier à Maisons-Alfort

À Maisons-Alfort, la distribution du courrier relève de règles spéciales. Le facteur passe à son heure habituelle, mais on reçoit en fin de journée des lettres qui sont distribuées par des inconnus.
Jeudi 24 janvier 2019, deux lettres arrivent à 12h55. Mais à 18h10, la boîte aux lettres contient un autre courrier, qui n’était pas là à 12h55.
Vendredi 25 janvier 2019, un avis de passage (annonciateur d’un envoi recommandé) a été déposé avant 14h25. Mais à 15h15, un inconnu a déposé une lettre, qui n’était pas là à 14h25.
S’agit-il d’un nouvel exploit des personnes qui (ainsi qu’on l’a constaté le 13 février 2018) possèdent des doubles de clés permettant d’ouvrir la totalité des boîtes aux lettres du n° 6 ?


24/02/2018 : Un accusé de réception tardif

Le 31 janvier 2018, une lettre recommandée est envoyée à la société PROCHALOR, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). La lettre arrive à destination dès le surlendemain, 2 février 2018. Mais l’expéditeur doit attendre jusqu’au 24 février 2018 pour recevoir l’accusé de réception. Soit un délai de vingt-deux jours.
On constate qu’il fait « bon vivre » non seulement à Maisons-Alfort, mais aussi à Levallois-Perret.


16/02/2017 : Lettre recommandée avec accusé de réception

Mardi 17 janvier 2017, une lettre recommandée est envoyée à une entreprise privée chargée d’une mission de service public. Le destinataire aurait reçu ce courrier le 24 janvier 2017. Mais l’accusé de réception est remis à l’expéditeur le jeudi 16 février 2017.
C’est-à-dire trois semaines plus tard. Le formulaire n’avait que trente kilomètres à franchir : on ne peut s’empêcher de trouver un tel délai

Print Friendly, PDF & Email