ONDES HERTZIENNES ET NAISSANCES GÉMELLAIRES

En 1986, lors des évènements de Tchernobyl, les particules radioactives avaient été poussées par le vent vers plusieurs pays d’Europe. Mais tout le monde se souvient que la France avait été épargnée : les particules radioactives « s’étaient arrêtées à la frontière », terrorisées par l’honnêteté et la convivialité des employés de la D.C.R.I., de la Sécurité militaire et du G.I.G.N., et par l’impartialité, la probité et l’indépendance de leurs domestiques judiciaires.

En 2011, pour l’ensemble des départements français, l’INSEE (statistiques d’état civil sur les naissances) a dénombré 823 394 naissances, dont 14 125 accouchements de jumeaux. Sur 1 000 accouchements, 17 ont donné des jumeaux (soit 1,64 %) : il naît en moyenne une paire de jumeaux pour 62 naissances. Soit 22 accouchements de jumeaux (chiffre arrondi) pour 100 000 habitants.

Ainsi, on peut évaluer approximativement le nombre de jumeaux qui naît chaque année dans une commune ordinaire de 53 000 habitants : une vingtaine tout au plus.

Mais une commune de 53 513 habitants n’est pas tout à fait ordinaire : on y dénombre une trentaine de jumeaux dans une seule copropriété de 126 logements. Mêmes données pour les immeubles avoisinants. Quel heureux hasard ! Dans un Etat de droit, le hasard fait toujours bien les choses. Pour quelle raison les naissances gémellaires sont-elles huit fois plus nombreuses dans cette commune que dans l’ensemble du pays ? Pour quelle raison tous ces jumeaux ont-ils été regroupés dans certains immeubles bien déterminés ?

Dans les pays étrangers, de nombreuses publications exposent les incidences des ondes hertziennes sur la santé des êtres humains. Les effets négatifs sont nombreux : principalement le dérèglement ou le blocage des mécanismes neuro-végétatifs de base contrôlés par les structures hypothalamiques (régulation de la soif et de la faim, régulation de l’éveil et du sommeil, etc.). Les ondes hertziennes peuvent « interférer avec les régulateurs biologiques de température du corps humain » et « agissent sur les connexions nerveuses du corps ou du cerveau ». Mais l’irradiation permanente par des ondes hertziennes (c’est le seul aspect cocasse de ce triste dossier) favorise aussi les naissances gémellaires.

Les ondes hertziennes permettent de « sécuriser » non seulement les installations portuaires, mais aussi les copropriétés banalisées (d’où le caractère inexplicable de la « criminalité » qui sévirait dans les parkings souterrains de ces copropriétés banalisées).

Voilà pourquoi il y a tant de jumeaux dans certaines communes où la convivialité est obligatoire.

Bibliographie :

  • bulletin municipal

Sites web :

  • insee
mise à jour du 25/09/2013