Revue de Presse

Un mort lors d’une arrestation

Par 25 mai 2020 juin 15th, 2020 No Comments

Dans la journée du lundi 25 mai 2020, à Minneapolis (Minnesota – États-Unis), M. George FLOYD perd la vie lors d’une arrestation qui a été filmée par des caméras de surveillance. La vidéo montre qu’il s’est laissé menotter par les policiers sans résister, mais que l’un des quatre policiers l’a tout de même plaqué au sol, menotté, pendant plus de huit minutes et l’a empêché de respirer, ce qui a provoqué la mort de M. George FLOYD.

Depuis, des voitures de police ont été incendiées dans plusieurs villes des États-Unis (Atlanta, Los Angeles, New-York), des dégradations ont été commises chez des commerçants qui n’y peuvent rien.

Des manifestations de soutien ont eu lieu dans d’autres villes des  États-Unis et dans d’autres pays. Partout, d’anciennes bavures policières non élucidées ou non jugées sont à nouveau évoquées et l’impunité des forces de police est critiquée.

Sources :

– journal « Le Figaro » daté du 30-31 mai 2020 (page 13)

– journal « Le Monde » daté du 31 mai – 1er et 2 juin 2020 (pages 2 et 3)

 

L’arrestation a eu lieu à Minneapolis, non pas à Maisons-Alfort.

Celui qui a survécu à une bavure policière peut difficilement ressentir ensuite de l’admiration pour les forces de l’ordre.

Peut-on concilier maintien de l’ordre et respect des droits des citoyens ? Pour le moment, la solution n’a pas été trouvée.

Quant aux bavures des autorités judiciaires, elles s’achèvent rarement par mort d’homme, mais brisent des vies et, dans les rares occasions où les victimes sont indemnisées, coûtent fort cher aux contribuables.