Revue de Presse

Un « gilet jaune » mutilé

Par 16 novembre 2019 décembre 18th, 2019 No Comments

Le mouvement de désobéissance civique des « gilets jaunes » avait débuté en novembre 2018.

Samedi 16 novembre 2019, un an après, les gilets jaunes ont fêté cet anniversaire dans plusieurs villes de France. Ce jour-là, à Paris, l’un d’eux discute tranquillement avec sa femme et des amis, à une cinquantaine de mètres de la manifestation. Soudain, il reçoit un projectile dans l’œil et s’effondre.

C’était une grenade lacrymogène. La lésion est irréversible : le gilet jaune blessé a perdu un œil. Quelques jours après, il a porté plainte.

Source : site web [https://]www.koreus.com (vidéo du 19/11/2019)

À Maisons-Alfort, ce jour-là, les habitants profitaient d’une journée inhabituellement calme : les policiers et les gendarmes domiciliés dans la commune étaient occupés ailleurs, grâce aux gilets jaunes.

Par contre, à Paris, au moins un blessé grave. La vidéo diffusée sur le Web montre clairement qu’au moment de l’incident, cet homme était éloigné de la manifestation. Il ne cassait rien, ne faisait aucun geste menaçant. La malchance, vraiment ?

Outre la gravité de la blessure, il est triste de constater que c’est la vidéosurveillance qui a permis de valider sa version des faits. De quoi aurait-on accusé le blessé, si l’accident n’avait pas été filmé ?

Print Friendly, PDF & Email