Revue de Presse

Un « gilet jaune » condamné

Par 6 septembre 2019 octobre 1st, 2019 No Comments

Vendredi 6 septembre 2019, un gilet jaune a été condamné à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Montauban. Il avait affiché sur sa voiture un slogan qui critiquait la police.

Deux cents policiers étaient venus au tribunal assister à l’audience publique.

Source : site web [https://]www.france3-regions.fr (article du 06/09/2019 à 11h43)

En France, il y aurait soixante-sept millions d’habitants dont cent dix mille policiers. Un clivage persistant semble s’être installé entre les habitants et la police. La population craint la police et ne la respecte pas, ou pas assez. Les torts sont-ils uniquement du côté des habitants ? Demander aux agents de l’État (gendarmes, policiers, etc.) de respecter leur code de déontologie, est-ce déjà trop ?

À Maisons-Alfort, une ville de garnison, certains habitants subissent en permanence des agissements (faux témoignages et pièces comptables falsifiées validées par les tribunaux ; menaces ; coups ; dégradations de biens) qui sont délictueux.

Est-il de surcroît, comme à Montauban, interdit de critiquer les services de l’État ?