Revue de Presse

Un cardinal relaxé en appel

Par 30 janvier 2020 février 29th, 2020 No Comments

Jeudi 30 janvier 2020, le cardinal Philippe BARBARIN, archevêque de Lyon, a été relaxé par la cour d’appel de Lyon, suite à la condamnation prononcée en première instance pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs de moins de quinze ans.

Sources (sites web) :

    • [https://] fr.reuters.com (article du 30/01/2020 – 14h45)
    • [https://] www.lacroix.com (article du 30/01/2020 – 20h05)
    •  [https://] www.20minutes.fr (article du 02/02/2020 à 14h47)

Le surlendemain, samedi 1er février 2020 (à 14 heures), un convoi d’indigènes de Maisons-Alfort (trois voitures) a fêté l’événement en klaxonnant avenue Léon Blum.

Les parties civiles ont l’intention de se pourvoir en cassation. Il faut leur souhaiter bonne chance, puisqu’il existe, dans un État de droit, une taxe de 270 euros destinée à punir les parties civiles qui perdent le procès en cassation.

L’affaire d’Outreau, l’affaire Loïc SECHER et quelques autres montrent que la prudence est fortement conseillée dans les affaires d’agressions présumées sur mineurs. La persistance du chômage de masse angoisse les citoyens, il faut donc faire diversion : dans ce but, la chasse aux « curés pédophiles » est un calcul astucieux. Depuis le 2 janvier 2020, des écrivains hédonistes sont eux aussi sur la liste noire. Puis viendra le tour des petits gros, puis des grands maigres. Et ensuite ? Les syndics véreux ? Les juges qui détruisent les pièces des procédures ?