Revue de Presse

Longévité et mode de vie

Par 2 juin 2018 juin 7th, 2019 No Comments

La sédentarité, c’est mauvais pour la santé !
Un exemple : jusqu’aux années 1970, les collégiens et les lycéens rentraient chez eux à midi, à pied ou à vélo, pour déjeuner avec leurs parents. Maintenant, ces trajets sont faits en autobus ou en voiture : les parents craignent les accidents et les enlèvements.
Plus globalement, trois facteurs ont un impact négatif sur la santé : la qualité de l’alimentation a baissé (les produits frais ont été remplacés par des produits transformés, qui comportent des conservateurs et des additifs), les gens font moins d’exercice physique (les enfants des ruraux sont devenus des citadins), et divers produits chimiques prolifèrent dans l’environnement quotidien de chacun (additifs et conservateurs dans l’alimentation, polluants dans l’air).
Source : Le Monde diplomatique (juin 2018 – page 18)

Voilà pourquoi les employeurs préconisent la mobilité géographique et la flexibilité pour leurs salariés (mais pas pour eux-mêmes).
Changer d’emploi et déménager régulièrement, voilà comment on peut lutter contre les maladies cardio-vasculaires et le cancer.

Print Friendly, PDF & Email