Nouvelles brèves, problèmes de voisinage

Des voisins agressifs (bis)

Par 13 janvier 2016 juin 7th, 2019 No Comments

Maisons-Alfort est la commune où la convivialité est obligatoire, c’est pourquoi les voisins y sont tellement aimables (voir les « nouvelles brèves » du 20 avril 2013, du 21 juin 2013, du 21 octobre 2013, du 26 mai 2015 et du 5 octobre 2015).
Mercredi matin, vers 9 heures, je mets mes bagages dans ma voiture. Mais les occupants des places n° 49 et n° 50, deux costauds accompagnés d’un garçonnet, sont pressés et m’invitent à déguerpir rapidement. Comme c’est l’usage dans cette copropriété, ils « n’ont pas de nom », et « ne savent pas s’ils habitent dans l’immeuble ».
C’est l’une des nombreuses particularités de cet immeuble : les voisins prétendent n’avoir pas de nom, pas de domicile, pas de profession, pas d’employeur. Voilà qui est difficile à croire.
Bien sûr, quand on profère des menaces contre un voisin, il vaut mieux ne pas donner son nom, son adresse, sa profession. Le voisin menacé doit alors se contenter des plaques d’immatriculation des véhicules.

Dans cette copropriété où la convivialité est obligatoire, il est toujours aussi dangereux de se déplacer dans les parties communes de l’immeuble.

Print Friendly, PDF & Email