Revue de Presse

Déconvenue pour M. Omar RADDAD

Par 13 octobre 2022 octobre 20th, 2022 No Comments

Jeudi 13 octobre 2022, la commission d’instruction de la Cour de révision a rejeté la deuxième requête en révision déposée par M. Omar RADDAD et son avocate, Me Sylvie NOACHOVITCH.

Suite à la mort tragique de son employeur le 23 juin 1991, il avait été condamné en 1994 à dix-huit ans de prison pour meurtre, puis gracié en 1996 et libéré.

Une première requête en révision avait été rejetée en 2002.

Sources (sites web)  :

  • [https://]www.20minutes.fr (article du 13/10/2022 à 18h22)
  • [https://]www.reuters.com (article du 13/10/2022 à 18h24)
  • [https://]www.francetvinfos.fr (article du 13/10/2022 à 19h00)

L’autorité de la chose jugée est un concept juridique auquel les juges sont très attachés. Lorsqu’une décision juridictionnelle est devenue définitive, cela veut dire que les juges sont infaillibles.

Or, il peut arriver que des juges et des magistrats se trompent. Dans tous les pays, cela s’est produit des centaines de fois. Il faut alors choisir entre la vie ou (dans le cas présent) l’honneur d’une personne, et la notoriété des juges et des magistrats.

Alors, pourquoi ne pas autoriser la révision du procès ?

Conclusion de cette regrettable procédure judiciaire : il ne faut surtout pas toucher à l’article 17 de la Constitution du 4 octobre 1958.

Print Friendly, PDF & Email